L’apprentissage dans les métiers du sport, de l’animation et du tourisme : un saut vers l’emploi

Vous êtes ici : Accueil > La Fédération > Découvrez les 20 CFA > Fonctionnement d'un CFA

Le CFA

Fonctionnement d'un CFA

Les centres de formation d’apprentis (CFA) sont des organismes de formation qui dispensent aux travailleurs sous contrat d’apprentissage une formation générale.

Ils signent une convention avec le Conseil Régional pour 5 ans qui fixe les modalités d’organisation administrative, pédagogique et financière.
En plus de la signature de la convention, le Conseil Régional intervient à travers des contrats d’objectifs et de moyens (COM) qui fixent les axes de développement quantitatif et qualitatif de l’apprentissage.

Le CFA est géré par un organisme gestionnaire.

- L’organisme gestionnaire : c’est le signataire de la convention de création du CFA. Il crée et gère le CFA, recrute son personnel

- Le directeur : le CFA est placé sous l’autorité d’un directeur qui est responsable du fonctionnement pédagogique et administratif du CFA

- Le personnel enseignant : le personnel enseignant est soumis à des conditions d’aptitude liées à l’obtention de titres, de diplômes ou à l’existence d’une expérience professionnelle

- Conseil de perfectionnement : le conseil de perfectionnement des CFA est obligatoirement constitué lors de sa création. Il se réunit au moins trois fois par an. Il est saisi pour avis sur les questions relatives à l’organisation et au fonctionnement du CFA, notamment : l’admission des apprentis, l’organisation, le déroulement de la formation, les modalités des relations entre entreprises et CFA, les conditions de préparation et de perfectionnement pédagogique des formateurs.

Les CFA du sport et de l’animation sont pour la plupart des CFA « Hors murs ». Il délègue la mise en œuvre de ses formations à des instituts ou des centres de formation compétents et reconnus dans leur domaine, afin de répondre aux besoins pédagogiques et logistiques des sports pratiqués.

Les ressources du CFA peuvent provenir :

- De la taxe d’apprentissage
- De subventions de la Région ou de l’Etat
- De produit d’exploitation du CFA
- De taxes fiscales présentes dans certaines branches professionnelles
- Eventuellement une partie de la contribution au financement de la formation professionnelle destinée à financer les formations en alternance

Le CFA est soumis :

Au contrôle pédagogique de l’Etat (Inspecteur Jeunesse et Sport de l’apprentissage)
Au contrôle technique et financier de l’Etat (Conseil Régional) 

Information

4024 apprentis ont suivi plus d'un million d'heures de formation en 2015 dans 20 CFA.
2452 structures employeurs ont accueilli les apprentis en contrat d’apprentissage.
A l’issue des formations 77 % des jeunes diplômés ont trouvé un emploi.